Choice of language

Domaine l'Or de Line
Un domaine bio et bon
Quelques commentaires
Un vin bon
En savoir plus
Tous les articles de presse
Un vin Bio
Une philosophie
Contactez moi
Gérard Jacumin
 

EN 2016, 21 ARTICLES DANS LA PRESSE FRANCAISE ET INTERNATIONALE, DONT 5 COUPS DE COEUR : POUR LE DETAIL, CLIQUEZ ICI.

 

 DU BIO :

DU BIO EN VIDEO   

Vendanges 2016 video1 video2
Fabuleuse récolte 2016 Risquée la culture bio ? Vers la bio et au delà ...
Video 3 Video 4
L'assemblage, la cuisine de la qualité. Encore bouchonné !

    

LES TERROIRS DE CHATEAUNEUF-DU-PAPE  

Galets roulés Grès rouges Sables et saffres
Galets roulés Grès rouges Sables et safres

Les vaccarèses des terres blanches
Les picpouls de Barbe d'Asne

Les bourboulencs des Tresquous
Les syrahs des Bas Serres

Les grenaches de Palestor
Les grenaches de Valory
Les syrahs de Cabrières
Les Picardans des Bosquets

Argiles rouges

Terroir calcaire
Argiles rouges Calcaire

 Les grenaches de la cave

 Les mourvèdres du bois de la Ville

 

LES VINS DE 2016 


UN Picardan Or de LineMILLESIME FABULEUX !

2016 est un millésime fabuleux ! Et si d’aucuns le comparent au magnifique 2010, d’autres n’hésitent pas à remonter au célébrissime 1990… Nous sommes dans tous les cas, et de façon indiscutable, dans l’univers des très grands millésimes.

 A l’issue d’un hiver relativement doux et d’un printemps sec et assez frais, le vignoble a du affronter un été plus chaud que la moyenne avec plusieurs journées où les températures ont dépassé les 35°, y compris début septembre. Un été chaud mais pas caniculaire, se caractérisant dès la véraison par de très belles amplitudes thermiques entre le jour et la nuit, ce qui est un facteur favorable à la synthèse des polyphénols.
La saison estivale fut aussi particulièrement sèche ; le cumul de pluies atteint tout juste 70 mm, dont 17.8 mm sur le mois de juillet, 8.4 mm sur août et 44.6 mm sur septembre. Ce sont d’ailleurs ces fines pluies des 14 et 15 septembre qui ont permis aux raisins d’atteindre des maturités complètes, sans compromettre pour autant le potentiel qualitatif d’une récolte que l’on peut à tous égards qualifier d’exceptionnelle (état sanitaire parfait, maturités phénoliques
optimales…).

Ouvertes le 12 septembre, les vendanges se sont étalées sur plus de 4 semaines. Les vinifications se sont déroulées très facilement, tant les fermentations alcooliques que les fermentations malo-lactiques. Un travail de rêve en cave !

Bien que le rendement que nous avons obtenu n’ait été que de 25 hl/ha, les tout petits grains ont fait des vins très aromatiques, complexes, nets et francs.

Les Châteauneuf-du-Pape blancs, fins et vineux sont à la fois dotés de maturités optimales et de belles fraicheurs grâce à des pH naturellement bas.
Les grenaches expriment des arômes de fruits à chair blanche et jaune (pêche, poire, coing) et de fleurs blanches. Les roussannes, très expressives, révèlent des senteurs de fruits exotiques, de pêche et d’abricot. Grâce à une très belle arrière-saison, clairette, picardan et bourboulenc, trois cépages tardifs, ont été récoltés à pleine maturité apportant ainsi à l’assemblage leurs notes élégantes.

Les 2016 rouges se caractérisent quant à eux par des expressions aromatiques très nettes, franches, intenses et complexes. Les premières dégustations arborent des robes denses et sombres avec des niveaux d’anthocyanes très élevés. En bouche, les vins sont amples, vineux et rehaussés d’une belle fraicheur. En un mot, puissants ! Les tanins sont bien présents, leur grain est extrêmement fin et déjà très soyeux.

2016 incarne à merveille ce que l’on peut qualifier de millésime exceptionnel.

 

DU BIO DANS LA VIGNE

 

DEPHY Ecophyto, l'Or de Line

 

Pour compléter la démarche Bio : le dispositif DEPHY Ecophyto

 

  Résultats très positif des 4 années d'expérimentation pour le compte du Grenelle de l'Environnement :
1) Diminution régulière, d'une année sur l'autre, des doses de cuivre et de soufre
2) Temoin en 2009 à 1.25 fois plus que la moyenne PACA, arrivée en 2013 à moitié moins que la moyenne PACA.

 

Voir résultats complets

 

Mise en bouteilles et problèmes de bouchons Test bouchons, gout de bouchon, l'Or de Line

 

 Il est toujours désagréable, lorsque l'on a acheté une bonne bouteille, de s'apercevoir qu'elle a un goût de bouchon. Il est tout aussi désagréable, pour le vigneron, de travailler dur toute l'année pour un résultat gâché ..


 

UN MILLESIME FABULEUX !

2016 est un millésime fabuleux ! Et si d’aucuns le comparent au magnifique 2010, d’autres n’hésitent pas à remonter au célébrissime 1990…

Nous sommes dans tous les cas, et de façon indiscutable, dans l’univers des très grands millésimes.

A l’issue d’un hiver relativement doux et d’un printemps sec et assez frais, le vignoble a du affronter un été plus chaud que la moyenne avec plusieurs journées où les températures ont dépassé les 35°, y compris début septembre. Un été chaud mais pas caniculaire, se caractérisant dès la véraison par de très belles amplitudes thermiques entre le jour et la nuit, ce qui est un facteur favorable à la synthèse des polyphénols.
La saison estivale fut aussi particulièrement sèche ; le cumul de pluies atteint tout juste 70 mm, dont 17.8 mm sur le mois de juillet, 8.4 mm sur août et 44.6 mm sur septembre. Ce sont d’ailleurs ces fines pluies des 14 et 15 septembre qui ont permis aux raisins d’atteindre des maturités complètes, sans compromettre pour autant le potentiel qualitatif d’une récolte que l’on peut à tous égards qualifier d’exceptionnelle (état sanitaire parfait, maturités phénoliques optimales…).

Ouvertes le 12 septembre, les vendanges se sont étalées sur plus de 4 semaines. Les vinifications se sont déroulées très facilement, tant les fermentations alcooliques que les fermentations malo-lactiques. Un travail de rêve en cave !

Bien que le rendement que nous avons obtenu n’ait été que de 25 hl/ha, les tout petits grains ont fait des vins très aromatiques, complexes, nets et francs.

Les Châteauneuf-du-Pape blancs, fins et vineux sont à la fois dotés de maturités optimales et de belles fraicheurs grâce à des pH naturellement bas.
Les grenaches expriment des arômes de fruits à chair blanche et jaune (pêche, poire, coing) et de fleurs blanches. Les roussannes, très expressives, révèlent des senteurs de fruits exotiques, de pêche et d’abricot. Grâce à une très belle arrière-saison, clairette, picardan et bourboulenc, trois cépages tardifs, ont été récoltés à pleine maturité apportant ainsi à l’assemblage leurs notes élégantes.

Les 2016 rouges se caractérisent quant à eux par des expressions aromatiques très nettes, franches, intenses et complexes. Les premières dégustations arborent des robes denses et sombres avec des niveaux d’anthocyanes très élevés. En bouche, les vins sont amples, vineux et rehaussés d’une belle fraicheur. En un mot, puissants ! Les tanins sont bien présents, leur grain est extrêmement fin et déjà très soyeux.

2016 incarne à merveille ce que l’on peut qualifier de millésime exceptionnel.